❧ À toi, qui pense avoir gagné…

Je ne pensais pas faire un article sur ça, sur elle, & puis je vois que cette personne me « traque », m’observe, essai de savoir. Alors je vais lui répondre ici. 

À toi, la fille qui pense avoir tout gagné. 

Voila maintenant plusieurs mois que je suis partie de sa vie, de ta vie, de votre vie. 11 mois en tout. Pratiquement 1 an loin de lui, de toi, de vous

Les 6 premiers mois, j’étais anéanti, je te détestais, je voulais ta mort, tu n’étais que la fille qui prive un père de son fils, la fille qui a volé l’homme que j’aime. Et lorsque je l’ai revu en décembre, lorsqu’il m’a touché à nouveau, embrassé, enlacé, et tenu son fils dans les bras, en disant « vous êtes mes deux amours », j’ai su … 

J’ai su que ce soit moi, toi, ou une autre, il ne changerai pas. Il ne changerai jamais. Alors je me suis « vengé« , en quelque sorte. Je l’avais à nouveau pour moi pendant quelques heures, quelques jours. Alors que je savais qu’il allait surement te retrouver le soir. Mais j’étais heureuse qu’il te trompe à nouveau avec moi. Je savais que j’allais tout raconter sans rien cacher. Il a surement nié aussi, comme il le fait toujours et comme il le fera encore. 

Après ces événements de décembre, je me suis fait toute petite. J’ai d’abord embrassé l’homme qui partage ma vie actuellement, pour me rapprocher de lui petit à petit et m’éloigner de cet enfer doucement. J’ai alors comprit …

Comprit que j’avais tout gagné, et toi tout perdu. Je ne te détestais plus, j’avais plutôt de la peine pour toi. J’avais pitié de toi. Pour moi aucune femme au monde ne méritait qu’on se joue d’elle comme il se jouait de toi, même la fille qui a volé le père de mon fils. 

Pour moi tu n’étais qu’avec un homme qui n’arrivera jamais à se contenter d’une seule femme. Tu seras surement la première dans son cœur, dans sa vie, mais jamais dans son lit

& pour preuve que tu n’as pas confiance en lui. Tu m’observes. Lorsque l’on regarde la story d’un Instragram, le nom s’affiche. Lorsque l’on visite mon blog, le pays s’affiche. La Suisse y est tout les jours et étrangement, Singapour aussi, durant une semaine précise. 

Je ne sais pas ce que tu cherches, mais si tu as des doutes sur un potentiel rapprochement entre lui et moi, alors passes ton chemin car tu n’as plus rien à craindre de moi. Cet homme ne m’intéresse plus et ne m’intéressera plus JAMAIS. J’ai comprit trop de choses que j’espère que tu comprendras un jour lorsque tu ne seras plus aveuglé par l’amour que tu peux lui porter. 

D’ailleurs je t’admire, car continuer à être amoureuse d’un homme qui nous a trompé et eu un enfant qu’il n’assume pas avec une autre, ça serait juste impossible pour moi. Alors oui tu l’aimes, oui tu l’as gardé, « gagné  » mais à quel prix ? À se demander tous les jours s’il ne me parle pas, s’il ne me voit pas, s’il n’est pas avec une autre ? Ce n’est franchement pas une vie. C’est celle que tu as choisi et moi c’est celle que j’ai fui. Pourquoi y retourner ? Encore une fois je le répète, tu n’as plus rien à craindre de moi

J’avoue lui avoir parlé depuis Janvier, il n’y a pas longtemps encore même, mais juste pour qu’il essai de garder contact avec son fils, pour que mon bébé ne se sente pas abandonné. Mais il n’a pas assez de cou*lles pour le faire. Je lui ai envoyé des lettres avec des photos. Jusqu’à me rendre compte que j’étais encore bien trop gentille avec lui. 

Au final je me suis dit que mon fils ne mérite pas tout ce stresse que je me faisais avec son père à faire en sorte qu’il grandisse en ayant contact avec lui. Et je ne veux surtout pas que tu l’approche non plus. Et prendre le risque de l’envoyer en vacances chez son père c’est prendre le risque de te connaître et ça, plutôt mourir que de te laisser mon fils. 

Kiran aura un beau père formidable, je suis tombée à nouveau amoureuse d’un homme merveilleux, alors ne t’en fait pas, l’enfer j’ai réussi avec bien du mal à le quitter, je n’y retournerai jamais, tu peux être tranquille et arrêter de venir observer chaque pas que je fais dans ma vie, sans vous …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s